VOI(E)(X)(S), partage du projet...

Le projet VOI(E)(X)(S) s'est concrétisé et a porté pendant près d'un an le travail collaboratif d'une dizaine d'artistes. Chacun(e) y a puisé la force de son inspiration, partagé sa vision et trouvé des pistes afin de creuser sa propre recherche. Chacun(e) reprend son chemin, emu(e) et confortée(e)

Please reload

Vues de la scénographie éphémère du projet VOI(E)(X)(S)

Muriel Carrupt, Régis Evellier et Romain Olive en performance devant la vidéo d'Aurélie Kavafian

Vidéo de présentation de l'esprit du projet et d'une partie des oeuvres réalisées

VOI(E)(X)(S), faire oeuvre, oui... Mais pas seul !

Please reload

VOI(E)(X)(S) - Régis Evellier et Muriel Carrupt en répétition dans les ailes que j'ai créées spécifiquement. Ces ailes, tout à la fois sculpture, dispositif scénique et costume sont l'axe de la scénographie et de l'évolution des performeurs.

VOI(E)(X)(S), convergences et singularités

Pour moi, la création artistique est avant tout un humanisme et le travail en collectif artistique me fait avancer depuis des décennies...

Nous avons lancé en avril 2018 un nouveau projet collectif et collaboratif sur le thème VOI(E)(X)(S). J'ai proposé à dix artistes de se mettre -autour de moi- au diapason d'une séquence vocale de trois minutes composée par Emmanuelle de Gasquet et Nicolas Laferrerie et de créer des oeuvres sur les thématiques de la voi(e)(x) et de la vision.

Chacun(e) avance dans sa recherche, dans sa voie propre sous le regard bienveillant et complice des autres.

Ce projet d'artistes, collaboratif et totalement indépendant, est bien plus qu’une exposition ou une ouverture d’atelier, sa portée réside dans son développement même, la dynamique artistique qu'il suscite, les décloisonnements qu'il induit et dans les suites que nous souhaitons qu’il puisse avoir…

Ce type de projet est exigeant car il ne s'agit pas d'une simple juxtaposition d'oeuvres autour d'un thème alibi. Chaque participant, à des niveaux différents, doit être impliqué et produire une ou des oeuvres qui s'inscrivent de manière dynamique réellement dans la thématique. Le projet doit "bouger" quelque chose en chacun des participants, profondément.

Je veille à ce que le tout se développe de manière harmonieuse et coordonnée et à ce que des échanges profonds se développent entre nous. Je pense et coordonne le projet et la scénographie des oeuvres, je développe également sa communication et réalise les supports de communication. Le partage du projet par le biais des réseaux sociaux élargit la dynamique bien au-delà de notre groupe et amorce des connections. Marie-France Chevalier m'accompagne et m'appuie dans cette aventure et Muriel Carrupt coordonne à mes côtés les interventions des performeurs.

Ce qui n'était il y a dix mois qu'une idée est devenu un objet artistique cohérent et robuste.



 

Please reload

VOI(E)(X)(S) - Régis Evellier et Muriel Carrupt en répétition dans les ailes que j'ai créées spécifiquement. Ces ailes, tout à la fois sculpture, dispositif scénique et costume sont l'axe de la scénographie et de l'évolution des performeurs.