assemblage_web_com1600pixels.jpg

Avec Marie-France Chevalier à l'atelier - Photographie Valérie Berge 

Projet d'exposition en cours de développement pour la Chapelle Notre-Dame de l'Ile Barbe en résonance avec le thème de la 16ème édition de la biennale d'art contemporain de Lyon "Manifeste de la fragilité".

Le lieu

La chapelle Notre-Dame de l’île Barbe à Lyon a été fondée au XIIème siècle, par l'abbaye bénédictine implantée sur l’île afin d'accueillir les pèlerins dont l'affluence troublait la tranquillité des moines. Pendant sept siècles environ, l’édifice sera un centre majeur de la piété mariale lyonnaise avant que la basilique de Fourvière ne prenne une importance grandissante. A la révolution, l'ensemble, très dégradé, est vendu comme bien national et la chapelle Notre-Dame devient propriété privée jusqu’à nos jours. La nef est détruite au début du XIXe siècle. L’édifice était une église romane dotée d'une galerie attenante. Il en reste l'abside, surmontée du clocher, la galerie à couverture ogivale sur de beaux chapiteaux romans.

_1120460.jpg

La trame narrative

​Cette exposition établira un rapport étroit entre un lieu et une recherche artistique de plusieurs décennies autour du papier, qu'il soit le réceptacle de la trace photographique, du trait ou matière première sans cesse réinventée et une inspiration toujours tournée vers le fait naturel et son impermanence. Invoquer le couple force/fragilité, conjonction du tendre et du minéral, des bribes et de la totalité, du nuage et de la montagne.

Dessin préparatoire à l'étude scénographique

2022-05-31-17-51-27-01.jpg
_1130940.jpg
les contes merveilleux_001.jpg

Chapiteau de la chapelle

et détail du tryptique des Kamis

les contes merveilleux-4.jpg

"Tryptique des Kamis" dessins lavis d'oxydes et pierre noire en trois panneaux de 140x60

Une approche qui met en regard la fragilité d’une démarche artistique personnelle et contemporaine au travers de techniques d’expression liées au papier et la puissance minérale d’un haut lieu artistique et spirituel. Un parcours sur vingt ans de recherche autour du végétal et du minéral et de leurs conjonctions intimes.

il_sogno_maitre Copie_0000.jpg

"Il sogno" art papier oxydes métalliques et pierre noire sur papiers mixtes - 2021

_MG_1968.jpg

"Vanité végétale" photographie plasticienne tirage pigmentaire unique sur papier fine art

Lumière et végétal en osmose sur un des chapiteaux de la chapelle

_1130942.jpg

Cycle de photographies plasticiennes uniques réalisé en 2011 et 2012 imprimées sur papier fine art, extrapolation poétique à partir de bribes de nature et réflexion sur la résilience du fait naturel et du végétal.

Papiers de soi // Nature fragile, un projet au long cours

Pour moi, l'élaboration d'un projet artistique, qu'il soit collectif ou individuel, passe par de multiples phases. La création des oeuvres bien sûr, une longue aventure de vie, le rapport aux autres, artistes et public, le rapport aux lieux... Tout ces éléments nécessitent de nombreuses compétences et approches, développées au fil des années, pour donner une cohérence au flux de la création, le contextualiser, le lier au lieu qui va l'accueillir et le valoriser, créer la communication avec les visiteurs.

Les arts plastiques et visuels sont des disciplines qui entretiennent un fort rapport à la matérialité, à la matière et au volume. L'idée et la main fusionnent pour créer la matérialité de l'oeuvre, lent et long exercice d'exigence et de choix, la monstration suit les mêmes contraintes.

Montrer les oeuvres, c'est opérer des choix, créer des cohérences et des dynamiques, établir des narrations. Scénographier une exposition, c'est comprendre, aimer et investir le lieu, l'approprier dans ses forces et ses faiblesses. Scénographier, c'est créer un rapport privilégié à son public, lui suggérer des cohérences, des synergies, dialoguer par le volume et la lumière... Une maïeutique de l'espace et des volumes.

Le montage concret d'un tel projet représente plusieurs mois d'étude et de réalisation, élaboration et construction progressive du projet, développement de la trame narrative qui va soutenir le projet artistique et la cohérence narrative de l'exposition. Etablir les documents de communication, sites et réseaux sociaux qui vont permettre de partager l'expérience durant les mois de portage du projet.

Lorsque la trame narrative est suffisamment consolidée, choisir les oeuvres et passer aux phases concrètes : valorisation des oeuvres, maquettage et réalisation à l'atelier des supports de scénographie, des dispositifs d'éclairage adaptés à la valorisation des oeuvres... Planifier les phases de transport des oeuvres, de montage et de démontage des structures, de mise en place efficace de l'exposition au sein du lieu.

Roadbook du projet "Papiers de soi // Nature fragile", argument, plans, dessins des mobiliers d'exposition...

_1000997_0000.jpg

Etude et maquettage des structures de scénographie à l'atelier

_1001078_0001 1.jpg

Etudes d'éclairage à l'atelier pour la sculpture "Montagne suspendue, ex-voto  pour une montagne spirituelle"

logo Résonance - noir sur blanc.jpeg

Un projet artistique libre et indépendant en partenariat avec Souchaudartproject 

Pour soutenir le projet "Papiers de soi // Nature fragile", des monotypes originaux sont à la vente au prix de 50 Euros. Ils seront également disponibles sur les lieux de l'exposition.

Monotypes de petit format sur papier Wenzhou marouflés sur papier Fabriano 300 grammes - 18x12

En permanence galerie l'oeil écoute Lyon

https://www.galerie-oeil-ecoute.fr

Manifestampe_La Batie Montgascon.jpg

"Nous avons créé Mirabilia Lyon pour révéler à travers un grand salon la richesse des œuvres, pour montrer la beauté et la diversité de cette création de notre temps née de l’intelligence de la main autant que du savoir-faire et du contenu sensible, et pour réhabiliter cette mystérieuse nécessité venant du cœur et de l’esprit, qui nourrit la mise en forme artistique et fait surgir de la matière une lumière et un plaisir partageables entre tous.

Mirabilia Lyon se veut une action «manifeste» pour l’art comme expression supérieure de l’Humain. L'association sera aussi par son ancrage territorial et son ouverture nationale et européenne, un facteur de dynamisation de la scène artistique lyonnaise et de rencontrer l'écosystème artistique régional."

https://www.salon-mirabilia.fr

dossier-presse-mirabilialyon-1.jpg

Je présenterai à l'occasion de cette nouvelle biennale, qui voit le jour à Lyon et pour laquelle j'ai eu le plaisir d'être sélectionné, des oeuvres récentes et inédites à découvrir parmi les travaux de grande qualité d'une quarantaine d'artistes, artisans d'art et photographes auteurs.

 

"Les contes merveilleux", oeuvres uniques en volume, pierre noire, oxydes métalliques et pigments sur papiers mixtes, tissus et fragments métalliques et végétaux. 2021/2022