PROJETS 2021

Quelques vues de la chapelle de l'Ile Barbe

- "Pure" avec Souchaudartprojectlyon du 24 juin au 18 juillet - exposition collective - Chapelle de l'Ile Barbe 69009 Lyon - en savoir plus

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-"Natives" avec Souchaudartprojectlyon du 31 août au 26 septembre -avec Karine Malatier - Chapelle de l'Ile Barbe 69009 Lyon - en savoir plus

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- "Meilleurs voeux et autres fins du monde..." projet de convergence, clin d'oeil à Yves Olry  et carte blanche à cinq artistes ayant participé aux projets de convergence collaboratifs durant ces dix dernières années - La SCOF, cité d'artistes de Grigny - 11/12 et 18/19 septembre

Flyer A5 PURE RECTO VERSO.png
Carton Natives web.jpg

PURE ou la Cause Formelle

Pour Aristote, la « Cause Formelle » est cette mystérieuse « raison » intérieure, qui permet à la mise en forme artistique de donner âme à la matière, de la sublimer et la transcender. Elle est cette action d’incarnation de l’esprit, afin qu’en émane une conscience de l’être au monde, une vérité autotélique, essentielle faite de pureté originelle.

 

Pureté en effet de la démarche, des matières et de la forme, cette exposition sera une invitation à l’approche spirituelle qui est une nécessité pour lever la difficulté de l’interprétation du Sacré à travers les œuvres présentées : telle est la vertu qui caractérise les artistes réunis pour cette rencontre.

Une volonté qui trouve son écrin idéal en ce trésor patrimonial qu’est la Chapelle Notre Dame de L’île Barbe, haut-lieu de beauté et de lumière première, dédié à la Vierge Marie.

 

Ce qu’il y a de commun entre tous ces artistes, qui utilisent des techniques différentes telles que la peinture, la photographie, la céramique, le textile, le dessin, la sculpture, c’est la force expressive d’une matière magnifiée par la sobriété formelle des œuvres en adéquation totale avec l’ascétisme architectural de la Chapelle.

 

L’émotion nait ici de cette rencontre entre les créations actuelles et ce lieu hors du temps d’élévation de la pensée. 

 

Pierre Souchaud essayiste écrivain d’art

Retrouver, une fois de plus, un lieu, un écrin où l'esprit circule, un lieu où le travail de création mené dans la solitude de l'atelier trouve sens et s'offre au regard. Je proposerai, avec la complicité de Françoise Souchaud, une sélection de carapaces et de dessins inédits.

Depuis 2009, je porte ce que j'ai nommé mes projets de convergence, des projets artistiques collaboratifs, libres au sein de ce projet de friche artistique. Avec un noyau d'artistes que j'ai choisis pour nos complicités et nos connivences artistiques, souvent extérieurs à ce projet pour ne pas risquer l'enfermement, nous avons composé chaque année un projet artistique libre avec un économie de moyens complète puisque ces projets de recherche se voulaient totalement indépendants, fondés sur le partage et l'échange entre artistes et public.

Le contexte de cette année 2021 ne se prêtait pas au développement d'un véritable projet de convergence avec tout l'investissement en énergie et en temps que cela demande. Je ne voulais toutefois pas rompre avec ce qui était devenu un rituel.

Nous profiterons de cette année atypique pour nous retourner sur la richesse de ces projets, tant par la qualité des artistes impliqués que par les liens que ces expérimentations ont permis. Les portes ouvertes de cette année consisteront en une carte blanche à cinq artistes qui ont été particulièrement présents autour de moi ces dernières années, parmi les multiples artistes impliqués d'une manière ou d'une autre dans ces échanges confraternels.

Nous ferons un clin d'oeil à Yves Olry, artiste et initiateur en tant que directeur de la culture à Grigny lors de la création du projet de friche artistique de l'ancienne fromagerie, devenu la SCOF, projet combinant habitat et ateliers de création privés, et qui nous a accompagnés lors de la construction de ce projet atypique.

J'ai donné carte blanche à Muriel Carrupt, Marie-France Chevalier, Anne Jebeily, Daniel Airam et Louis Seror afin qu'ils nous montrent un échantillon de leur talent et qu'ils fassent un clin d'oeil artistique à Yves. Nous (re)montrerons également des oeuvres communes nées de ces années de création partagée, in situ et essentiellement via les projets portés au travers des réseaux sociaux.

Deux week-ends d'ouverture exceptionnelle de plusieurs ateliers de la SCOF car pour nous, créer est essentiel.

projet_meilleurs_voeux2021.jpg

Avec Marie-France Chevalier à l'atelier - Photographie Valérie Berge